Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME, FIREFOX, OPERA ou Internet Explorer.
  • Portail d'annonces immobilières en Afrique
L’immobilier en Afrique : En marche vers le développement ?

L’immobilier en Afrique : En marche vers le développement ?

Longtemps considéré comme un secteur nonchalant, le secteur immobilier en Afrique connait quelque peu , des transformations initiées par les acteurs du domaine. L’offre et la demande étant les deux principales forces du marché, nous nommerons certains acteurs en fonction de leur rôle. Ainsi, du côté de l’offre nous avons les professionnels qui mettent à disposition les biens immobiliers sur le marché et du côté de la demande, nous avons ceux qui viennent satisfaire leurs besoins. Qui sont alors les acteurs du secteur de l’immobilier en Afrique ? Quels sont les signaux fort du développement immobilier en Afrique ? L’investissement dans le secteur de l’immobilier en Afrique est-il rentable ?

Les acteurs du secteur immobilier en Afrique ?

Les acteurs immobiliers en Afrique, agences immobilières, promoteurs immobiliers, courtiers

Les acteurs du secteur de l’immobilier en Afrique sont moult et chaque acteur à son niveau mène des actions pertinentes qui contribuent au dynamisme du secteur immobilier. Nous avons donc du côté de l’offre et de la demande :
– Les Promoteurs immobiliers : Ce sont des personnes physique ou morales qui financent et assurent des constructions immobilières en vue de leur commercialisation. Le développement du parc immobilier (Construction des : Appartements ; villas ; maison ; Bureau ; immeuble etc.) est donc en parti de leur ressort. Ces dernières années, le continent africain a été marqué par la naissance et ou l’installation de plusieurs entreprises qui exercent dans le domaine de la promotion immobilière avec de nombreuse réalisation à leur actif. On a par exemple : Africa desarollo ; CANAL IMMO et AD Invest SA au Sénégal, Mixta Africa ; Groupe génie Batim et SIPIM en côte d’ivoire ; L’eldorado et Confortis au Togo, LEA Bénin SA ; Timmo SA et Simau SA au Bénin …
– Les propriétaires : A l’opposé des promoteurs immobiliers les propriétaires sont pour la plupart, des personnes physiques nanties qui construisent avec leur fonds propre (ressources financières), des biens immobiliers qu’ils mettent en location ou vente, la plupart par le biais des agences immobilières et courtiers immobiliers.
– Agences immobilières : des acteurs clés qui servent d’intermédiaires pour ce qui est du ressort de la location et de la vente des biens immobiliers, généralement confiés par un vendeur ou un bailleur. Il arrive que certain se positionne également sur des prestations de services de construction et de BTP. Les prestations de services qu’elles offrent se font en échange de rémunération qualifié d’honoraires d’agences. Certaines agences immobilières en Afrqiue ont une grande visibilté sur les moteurs de recherche. Nous pouvons citer pour exemple : au Bénin, Ganda immobilier, Bénin Immo et Global Service Immobilier ; en Côte d’ivoire, Signature Immo, Kalimba immobilier, AICI ABIDJAN ; au Maroc, Jemaa El Fna Immobilier, Capital Foncier, Affaires immobilières Maroc ; au Sénégal, Mon agent immo ; Agence immobilière Saly et 2Simmobilier ; et au Togo, Fabio immobilier ; Phillison & Co et Rotor pour ne citer que ces pays.
– Portails immobiliers : Ce sont des plateformes immobilières (online) qui facilitent les recherches immobilières en regroupant une masse de professionnels afin de leur offrir une meilleure visibilité. Comme portail immobilier spécifique à l’Afrique, on peut citer : Afrique immobilier ; Immooz.com ; Essofa ; Expat etc.
– Les gouvernements : De par la mise en place de réforme stratégique et le vote de loi dans le domaine de l’immobilier, les gouvernements se positionnent comme acteur clé dans le cadre de la sécurisation des investissements immobilier en Afrique ; de la protection de la clientèle et du développement des agences immobilières existantes et naissantes.
– Les clients : Acteurs majeurs du marché, les clients sont à la recherche de la meilleure offre qui cadre avec : leur budget, leur goût etc. Ils souhaitent collaborer avec des professionnels qui sont bien organisés, crédibles et qui intègrent dans leur process la satisfaction client.

Quelques Signaux forts du développement immobilier en Afrique

Les signaux du développement et du dynamisme du secteur immobilier en Afrique

Comme le disait Neil Armstrong : ‘’ C’est un petit pas pour l’homme mais un bond de géant pour l’humanité’’ Ici nous dirons plutôt ‘’C’est un petit pas pour l’homme mais un bond de géant pour l’immobilier en Afrique’’. En effet, les acteurs ont depuis peu, mener des actions qui nous permettent de croire au développement du secteur immobilier. Nous avons entre autre :
La mise en place de projet de construction pour élargir le parc immobilier en Afrique
Il n’est plus à prouver qu’en terme de quantité de bien immobilier disponible, l’Afrique est encore à la traine. Les différents gouvernements ont pour la plupart entrepris la mise en place de projet de construction de logements sociaux modernes. Ces projets permettront non seulement d’augmenter le nombre de bien moderne disponible en Afrique mais aussi de canaliser la prolifération de la mise en place des bidonvilles etc. Ainsi dans certains pays, nous avons :
– Un projet de construction de 20.000 logement sociaux moderne au Bénin (Source : Simaubenin SA)
– Un projet de construction de 20.000 logement sociaux moderne au Togo (Source : Togo first)
– Un projet de construction de 100.000 logements sociaux moderne au Sénégal (Source : Keurcity)
– Le lancement du projet ‘’Live 2’’ en côte d’ivoire visant à la construction de 30.000 logement sociaux moderne (source : Batirici côte d’ivoire)

L’utilisation du digital pour le développement de l’immobilier

Surtout connu pour l’utilisation de méthodes traditionnelles (Prospectus, catalogue, flyer, brochure et panneaux publicitaire …) et vétuste pour ce qui est du ressort de la communication et de la recherche des clients, les acteurs du domaine immobilier se servent de plus en plus des canaux de communication moderne et performantes qu’offre internet. Ils intensifient désormais leurs présences sur les réseaux sociaux (Facebook, tweeter, Instagram etc.) ; les portails immobiliers et n’hésitent pas à doter leurs agences du puissant outil de communication qu’est le site web tout en combinant leurs actions avec de forte stratégie marketing. Ainsi, les professionnels de l’immobilier (Promoteur immobilier, agence immobilière ; portail immobilier etc.) ont compris le concept de la digitalisation des entreprises et intensifient désormais leurs actions dans ce sens.

Les textes juridiques au service du développement de l’immobilier en Afrique

Longtemps critiqué pour l’absence de textes juridiques pouvant favoriser le développement du secteur immobilier, certain gouvernement en Afrique on décidé de prendre le taureau par les cornes de par :
– Le vote de la loi portant régime juridique du bail à usage d’habitation : Il est bien connu que la caution locative qui est fixé en fonction du bon vouloir du propriétaire en Afrique à longtemps donner une mauvaise image du secteur de l’immobilier tout en étant un frein à son développement. C’est fort conscient de cet aspect que dans certains pays comme le Bénin et la côte d’ivoire par exemple, des lois ont été votées pour que la caution locative soit respectivement plafonnée à Trois (03) et deux (02) mois pour l’un et l’autre. De plus, au Bénin la loi prévoit désormais que le démarcheur (celui qui aide à trouver le bien ou le locataire) ne prendra qu’au maximum 50% du loyer comme commission pour prestation de service. Cette commission est à la charge de celui qui fait appel à ses services.
– La mise en place d’une procédure bien précise pour ce qui est du ressort de l’obtention d’un titre foncier au Sénégal : Cette procédure a été mise en place pour éviter les escroqueries, les litiges et insécurité sur le plan foncier au Sénégal
– La mise en place du nouveau code de la construction et de l’habitat en côte d’ivoire : Ce nouveau code vient assainir le volet de la construction et de l’habitat en côte d’ivoire. Comportant un ensemble de principes, elle vise surtout à ce que les constructions sur le territoire soient, couvertes par une assurance ; réalisées avec des matériaux de qualité ; accessible aux personne handicapées etc… (Source : Batirici côte d’ivoire)

Le développement du secteur de l’immobilier en Afrique : Opportunités d’investissement rentable ?

Les opportunités qu'offrent l' immobilier en Afrique

Le secteur de l’immobilier en Afrique est plus que jamais prêt à accueillir les investissements financiers et matériaux pouvant contribuer à son développement. Dans un domaine où les différents acteurs ont en parti pris conscience de la nécessité de changer les choses, l’investissement ne pourrait être que bénéfique. Par ailleurs :
-Les différents gouvernements, pour la plupart restent constants dans le cadre de la mise en place des réformes juridiques afin de sécuriser les investissements pour qu’elles servent à ceux pourquoi elles sont destinés. Mieux, certains gouvernements comme celui du Bénin vont plus loin en proposant des garanties, gage de la crédibilité et de leur engagement pour la réalisation des projets en cours (Source : Simaubenin).
-La Démographie est favorable : Le besoin de nouveau biens immobiliers se fait sentir d’abord du côté des africains locaux et des membres de la diapora. Avec une population dont le nombre ne cessent d’augmenter et un fort taux en terme de demande, le facteur démographique est favorable aux investissement dans le domaine de l’immobilier en Afrique.
-Une grande superficie de terre disponible et exploitable : Le manque de biens immobiliers en n’est pas synonyme de manque de terre à exploiter. L’Afrique dispose de vastes terres qui ne demandent qu’à être exploiter pour la construction de nouvelles villes modernes.
-Le secteur de l’immobilier en Afrique est classé 7ème dans le Top 15 des idées d’investissement les plus rentable en Afrique par Actu finance.

Uriel Fabrice d’ALMEIDA

Haut