Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME, FIREFOX, OPERA ou Internet Explorer.
  • Portail d'annonces immobilières en Afrique
Comment décrypter une annonce immobilière ?

Comment décrypter une annonce immobilière ?

Plusieurs annonces (offres) sont souvent publiées  dans le cadre  de la mise en location ou en vente de  certains biens immobiliers. Pour définir l’intérêt  d’une offre, il s’avère nécessaire  d’enseigner à déchiffrer ces annonces avant toute  location ou vente  immobilière.  Aussi comprendre certains  jargons  utilisés dans l’annonce immobilière. Avant tout développement, nous tenons  à clarifier les concepts de « décryptage » et « annonce immobilière ».

Le « décryptage »  qu’est-ce que c’est ?

Le décryptage est une étude ou analyse approfondie d’un document pour en déceler son sens caché ou profond.  C’est également l’action de découvrir un code secret. Toutefois, décrypter consiste à recouvrer le texte original à partir d’un message chiffré sans avoir la clé de (dé)chiffrement.

Qu’est-ce qu’une annonce immobilière ?

Une annonce immobilière est un descriptif calligraphié par un professionnel de   l’immobilier pour fournir le maximum d’informations aux personnes en recherche active d’un logement. Elle regroupe des informations sur le type de logement, sur son état général, son prix mais aussi son environnement. C’est aussi une fiche qui contient des informations liées à la vente ou à la location d’un bien immobilier. Elle peut être sur support papier ou sur Internet. Pour mieux comprendre, à la suite un détail sera fait.

La fonction d’une annonce dans le processus d’une acquisition

Dans la majorité des cas, l’annonce immobilière représente le premier  contact entre le vendeur et l’acheteur. Elle en est de même entre le futur preneur et le bien immobilier mis en vente. C’est  donc une opportunité pour le propriétaire de se restreindre du challenge. L’annonce est alors considérée comme une exposition du bien à vendre afin de mieux cerner sa fonction (rôle). Cet éventaire (vitrine) vous apostrophe et vous encourage par tous les moyens à se retourner pour en savoir davantage. Pour cela, dans un éventaire (vitrine) ce sont les produits les plus attractifs qui sont placés. Ainsi, dans l’immobilier le marché ne fait exception à la règle. Malgré cela, faire songer ne constitue pas seulement l’intérêt d’une annonce. Avant tout, c’est aussi une technique permettant d’offrir des informations vitales. Pour identifier les informations conformes à vos besoins, il est impérieux d’apprendre à décoder certaines informations. Ces informations sont entre autres la localisation, la superficie, les travaux éventuels, les pièces importantes, la consommation énergétique, etc.

Faire une étude du texte : recouvrer les aspects fondamentaux

La pertinence d’une annonce immobilière se définie sur le fond et non la forme. En effet, l’exactitude est une garantie de qualité, et un vendeur ou propriétaire exact est celui confiant, sûr de ses potentiels (atouts). A l’inverse une annonce indécise peut toutefois être une technique ou un moyen de dissimuler les informations sensibles. Il faut donc garder à l’esprit que la pertinence d’une annonce se focalise à la dextérité des informations données.  En outre, les informations subjectives n’en manquent pas.  Il s’avère nécessaire de se méfier  des annonces qui ne fournissent pas vraiment une vision concrète des caractéristiques du bien immobilier. Par ailleurs, les photos peuvent avoir un effet positif  sur les annonces.

Quelle est l’utilité des photos dans une annonce immobilière?

Généralement, l’envie d’achat est souvent provoquée  par ce que l’on voit. Il s’agit des images qui accompagnent les textes de l’annonce. Ainsi, dans une annonce immobilière, le texte seul est insuffisant. Dans la majorité des cas, la présence de plusieurs photos représente un plus dans une annonce immobilière. Il faut donc du visuel (photos, vidéos si possible,…) dans l’annonce. De plus il est bien possible pour le propriétaire de mettre autant de photos qu’il souhaite. Cela permettra de fournir une vision plus complète et plus évidente du bien immobilier.  Cependant, pour surpasser le problème de lisibilité,  il requiert d’éviter l’excès des photos qui constitueraient des risques de lisibilité. Mais parfois, c’est involontaire de la part des propriétaires ou bailleurs. Il est donc important de  retenir que la quantité ne fait pas l’affaire mais plutôt la qualité des images. Les plans paysages (plans larges) ne sont souvent pas les bienvenus ainsi  que les éclairages propres. Il importe donc de  faire de belles prises et de  se rappeler de la liste de vérification (check-list) des points les plus importants.

Maîtrise des mots ou expressions dans le  jargon de l’immobilier

Dans l’immobilier comme dans d’autres domaines, il est nécessaire de comprendre certaines expressions dans le jargon de ce dernier. Par exemple, certains mots  et même des abréviations dans l’immobilier sont codés. Il faut donc les connaître afin de les décodés. Entre autres expressions il y a :

  • « Bien à fort potentiel», cela signifie une habitation à rétablir ou à ajuster selon vos souhaits et votre budget ;
  • Un « appartement de charme» c’est l’habitat parfait pour une personne qui souhaite avoir  un petit domaine dans un cadre agréable ;
  • « un quartier animé» est pareil au quartier vivant, à proximité de commerces, écoles, transports, etc.
  • « Coup de cœur» est souvent une valeur sûre : le bien est vraiment bien posé et présenté à un prix exact, il est donc attrayant et se trouvera facilement de preneur. Outre ces expressions, d’autres éléments sont indispensables dans une annonce immobilière.

 

Six (O6) éléments importants à vérifier dans une annonce immobilière

Dans une annonce immobilière, c’est certains éléments qui donnent de poids à votre annonce. Il est question de : type de bien immobilier, et de transaction, la superficie, la position ou la localisation  et le nombre de pièces (chambres), les photos, le prix  et le contact.

Le type de bien immobilier, et de transaction

En ce qui concerne le bien immobilier et la transaction, le choix d’une bonne rubrique pour la publication de l’annonce est essentiel. Opter donc pour le type de bien immobilier (appartement,  bureau, villa, maison, etc.) et le type de transaction (location, colocation, vente, achat, etc.) nécessite une attention particulière.

La position ou la localisation du bien immobilier

Il est fondamental de communiquer sur la position ou la localisation bien précise du bien immobilier, cela permettra aux potentiels acheteurs de  voir  plus facilement votre annonce. En fonction de la situation du bien immobilier (en ville,  en milieu rural), il convient d’exposer le quartier  et d’indiquer la distance avec la ville de proximité (capitale) afin de permettre au futur acquéreur ou acheteur de se préparer.  De même les détails sur l’environnement de l’entourage du bien immobilier sont importants.

La superficie du bien immobilier

Dans la transaction d’un appartement ou une maison, il est inévitable de préciser le nombre de mètres carrés suivant la loi Carrez (loi nᵒ 96-1107 du 18 décembre 1996 en France). Toutefois, la précision  du nombre de chambres (pièces) comportant l’habitat n’est pas obligatoire  pour tout type de bien immobilier.  Ceci, pour permettre  aux acheteurs potentiels de mieux se rendre compte de  la distribution de l’étendue du bien immobilier.

 

 

Les photos dans une annonce immobilière

Généralement, dans une annonce de bien immobilier la photo est le premier élément  qui attire l’attention du visiteur ou du client. Et cela provoque un coup de cœur au premier vu. Ainsi, la majorité (90/100%) privilégie les photos au profit des textes. Et plus de 90% des personnes qui visitent une annonce immobilière passent au moins 20secondes sur les photos. Il est donc impérieux de privilégier les photos au profit des textes.

Le prix du bien immobilier

Le prix à mentionner dans une annonce immobilière est primordial. Il constitue de la valeur ajoutée pour le propriétaire ou l’agence immobilière. En tant que professionnel de l’immobilier, la connaissance du marché et le positionnement du bien immobilier doit être adéquat au prix de vente ou de location. Par ailleurs, selon la loi Alur (l’arrêté du 10 janvier 2017), l’agence a  l’obligation :

  • de publier le barème des prix proposés sur son site internet ;
  • de faire systématiquement figurer le prix de vente des biens immobilier et de préciser à qui incombe le paiement des frais d’agence ;
  • d’indiquer le montant du loyer mensuel « tout compris » ;
  • les modalités de décompte des charges locatives;
  • l’indication de la surface et de la commune où bien immobilier se situe.

Le contact dans le bien immobilier

Dans l’annonce prête à publier, il faut nécessairement la présence de certaines informations. Lesdites informations permettront au client de vous contacter de façon rapide et simple. Le simple numéro de téléphone est insuffisant. Une bonne précision dans l’adresse est plus efficiente (« pour plus de renseignements, contactez Mr Chabi au numéro +229 9611 9630 ou par mail contact@immooz.com »).

En somme, le décryptage dans une annonce immobilière est capital. Pour cela, l’étude de plusieurs éléments tels que le type du bien immobilier, la transaction, la position, le prix, le contact, les photos, la superficie, les expressions permettent de faire un bon décodage d’une annonce immobilière. Il faut noter qu’il est important voir obligatoire pour les agences ou propriétaires de faire mentions de tous ces éléments. Et il en est de même pour les acheteurs ou clients d’avoir un minimum de connaissance de ces éléments.

Justine O. LAOUROU

Haut